Instructeur ULM (I.U.L.M.)

La formation instructeur ULM résulte de l’arrêté du 4 mai 2000 et de l’arrêté du 31 juillet 1981, modifié par l’arrêté du 21 février 2012.

 

La qualification d'instructeur ULM comporte les classes suivantes:

 - paramoteur (classe1),

 - pendulaire (classe 2),

 - multiaxe (classe 3),

 - autogire ultraléger (classe 4),

 - aérostat ultraléger (classe 5),

 - hélico ultraléger (classe 6).

 

A)Évaluation préalable d’entrée en formation

Le candidat aura à effectuer la prise en main des  « machines écoles » puis le formateur lui fera exécuter un test de maniabilité afin d’établir un plan de formation en fonction de son niveau. Une remise à niveau pourra être nécessaire.

Un test théorique évaluera également les connaissances du candidat.

B)Formation initiale

Le candidat à la qualification d'instructeur ULM peut postuler à l'entrée en formation initiale d'instructeur au titre d'une ou des qualifications de classe, s'il la ou les détient depuis au moins un an ou s'il a satisfait à un contrôle en vol (pour la ou les classes concernées).

-1°) Formation théorique:

La formation initiale théorique prépare à l'examen de la D.G.A.C. (Direction Générale de l’Aviation Civile), sous forme de Q.C.M. (le candidat peut l’avoir obtenu précédemment lors de l’examen théorique du brevet de pilote).

Elle comprend également les cours de pédagogie destinés à instruire la théorie aux élèves pilotes (module faisant partie de l’examen final).

-2°) Formation pratique:

La formation initiale pratique permet d’acquérir LE niveau de pilotage exigé pour devenir instructeur.

C)Instructeur stagiaire

-1°) Condition d’accès:

La qualité d'instructeur stagiaire de pilote d'ULM est reconnue à l'instructeur en formation initiale qui, pour la ou les classes concernées, remplit les conditions suivantes :

- Etre âgé de dix-huit ans révolus ;

- Etre titulaire du brevet et de la licence de pilote d'ULM ;

- Etre titulaire de l'autorisation d'emport de passager (sauf I.S. paramoteur monoplace) depuis au moins six mois (ou satisfaire à un contrôle en vol) ;

- Avoir obtenu un résultat satisfaisant à l'évaluation théorique d'instructeur de pilote d'ULM ;

- Avoir suivi de manière complète et satisfaisante la formation initiale d'un organisme homologué;

- Avoir fait l'objet d'une déclaration d'entrée en qualité d'instructeur stagiaire auprès de la DGAC.

-2°) Prérogatives:

La qualité d'instructeur stagiaire de pilote d'ULM permet à son titulaire de dispenser la formation théorique et pratique en vue de l'obtention du brevet et de la licence de pilote d'ULM sous le contrôle et l'autorité de l'instructeur-formateur ;

En théorie:

L'instructeur-stagiaire devra couvrir, sous le contrôle du formateur, l'ensemble du programme théorique du manuel du pilote lors de cours donnés en salle à un ou plusieurs élèves.

(une trentaine d'heures est nécessaire).

En pratique:

L'instructeur stagiaire dispensera à son élève, préalablement au vol, un  briefing, et à l’issu, un débriefing. Le formateur donnera son appréciation dans le livret de progression.

(Une vingtaine d'heures de vol avec des élèves).

 

 

 

Comment nous joindre

Prévision Météo
www.marredelapluie.fr